Voyage dans les formes


Aujourd'hui, nous allons voyager!

Pour parler de formes, nous allons passer des mouvements sportif aux constructeurs de routes et de maisons, avec un détour chez les égyptiens.



La sphère

De toutes les formes, la sphère est celle qui bouge le plus. La sphère roule en permanence, quelle que soit la direction, elle a toujours un endroit où aller. Dans l'univers des formes, elle est reconnue unanimement comme seule et unique représentante du mouvement dans la matière. Une petite inclinaison, un peu de vent, et voilà que le ballon se déplace, il roule et poursuit son chemin. En réalité, il frémit pour n'importe quelle raison! C'est presque fatiguant.

Pourtant, la sphère a une règle dans sa vie, une règle très simple: elle suit toujours la meilleure direction de toutes, la résultante des forces, et ne dévie jamais. Si elle reçoit un, deux ou trois coup de pied simultanément, elle calcule aussitôt la moyenne de ces forces pour les partager entre tous. En vérité, c'est pour cette raison que les joueurs de foot l'ont choisie reine! Avec elle, et aucune autre forme de l'univers, un joueur de foot peut calculer des trajectoires précises, et marquer des buts!

Et la raison est toute simple.

C'est la seule forme dont le centre est à égale distance de tous les points de sa surface.

C'est donc une forme de mouvement complètement équilibrée avec son centre. De toutes les formes de l'univers, on peut dire que c'est la seule dont le centre est aussi connecté avec sa surface!